Commission « égalité et citoyenneté », nouveau fourre-tout du gouvernement?

Depuis quelques semaines, une commission spéciale chargée d’examiner le texte « égalité et citoyenneté » mobilise beaucoup de temps et d’énergie à l’Assemblée nationale. En effet, ce projet de loi sera examiné en séance publique à partir du 27 juin et il comporte de très nombreux articles regroupés en trois grands chapitres :

  • son premier volet porte sur la notion d’engagement public, et les mesures envisagées pour le promouvoir, en particulier auprès des jeunes,
  • le deuxième volet s’attache à la question du logement, qu’il soit social ou pas, vecteur essentiel d’intégration sociale,
  • le troisième volet porte sur les notions d’égalité dans tous les aspects de la vie sociale.

L’intention de ce texte est louable, dans une période où notre société montre des signes imparables de glissement vers trop d’individualisme et un égoïsme rampant qui mine les actions collectives et fragilise tout à la fois notre monde associatif mais aussi l’équilibre général de notre vivre ensemble.

De nombreuses mesures proposées à l’occasion de ce travail permettront de contrecarrer cette tendance en restaurant la valeur de l’engagement sous toutes se formes.
La difficulté majeure, pourtant, de ce texte, vient du fait que le gouvernement fait le choix de s’en servir de fourre-tout idéologique et y glisse, souvent par amendement de dernière minute, des mesures – insuffisamment débattues – qui touchent à des pans entiers de nos traditions sociales et à nos valeurs. Y apparaissent ainsi un congé spécial venant ‘rétribuer’ les actions bénévoles, par essence à mes yeux gratuites et désintéressées, une rigidification des choix éducatifs des familles (débat qui n’a pas sa place dans ce texte), la question de la majorité à 18 ans (qui mérite bien mieux qu’un amendement déposé en commission)…

Du coup, avec les collègues qui ont suivi ce travail, nous avons dû faire preuve d’une grande vigilance en commission, comme en témoignent les quelques interventions que nous vous livrons ici, et allons devoir défendre notre vision cohérente de notre société la semaine prochaine en séance publique.

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=9o3j0DPYe6I[/embedyt]

[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=9QXMh-UbcmA[/embedyt]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.